Accueil > Fiches métiers > Tous les métiers >


Fiche du métier : Hydrobiologiste

Date de dernière modification : 24/08/2009

Domaine : Protection de la nature et gestion des ressources naturelles
Mot Clé : Gestion ressource eau
Niveau(x) de formation : BAC + 2, BAC + 3, BAC + 5



Que fait il ? :

Il établit un bilan détaillé de l'état biologique d'un milieu aquatique ou de l'ensemble des rivières d'un territoire donné (un département, par exemple). Il fait un diagnostic des pollutions existantes, des dommages subis par la faune et la flore, définit des objectifs d'amélioration de la qualité des eaux, propose aux décideurs des mesures pour réaliser ces objectifs. Selon la mission qui lui est confiée, il peut par exemple établir un programme de repeuplement des rivières ou assurer le suivi d'un programme de gestion piscicole. De même, il établit dans le cadre d'un aménagement l'impact que le projet pourrait avoir sur la milieu et les êtres vivants et propose des mesures compensatoires.

Lieu d'activité :

- Conseil Supérieur de la Pêche
-D.D.A
-D.D.E
-CEMAGREF
-EDF
-Entreprises, établissements publics, collectivités territoriales.

Salaire :

Le niveau de rémunération dépend beaucoup des employeurs.
Pour un poste dans la fonction publique territoriale, le salaire en début de carrière est de 1200€ nets/mois, hors primes.
Le salaire sera en revanche plus élevé dans un établissement d'Etat (INRA, CNRS, CEMAGREF) de 1900 à 2300€ nets/mois, hors primes.

Débouchés :

Limités.
On compte en France environ 400 hydrobiologistes. Les embauches ne devraient se produire qu'en remplacement de postes vacants.

Particularités :

Il s'agit d'un rôle d'étude et de suivi de programmes dont le contenu, déterminé par l'organisme décideur (Direction départementale de l'agriculture, conseil général, communauté urbaine, etc.), peut être assez différent d'un poste à l'autre.
Ces postes sont généralement à durée déterminée dans des bureaux d'études.
Il n'y a pas de profil type, on rencontre rarement des hydrobiologistes spécialisés mais plutôt des zoologistes, des botanistes, etc, travaillant en équipe pluridisciplinaire.

Niveau Requis :

Ecole d'Ingénieur ou Master, spécialisés en Environnement.

Où s'adresser :

- Association française de limnologie

- INRA, Station d'hydrobiologie lacustre - 75, Avenue de Corzend, BP 511, 74203 THONON LES BAINS Cedex - Tél. : 04 50 26 78 00 / fax : 04 50 26 07 60

- Centre d'Information et d'Orientation.

- Services universitaires d'accueil, d'orientation et d'insertion professionnelle.

- Conseil supérieur de la Pêche, 55 chemin Mas Matour, 34790 Grabels - Tél. : 04 67 75 44 89 / fax. : 04 67 03 14 12 - Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, 56 Impasse Archimède, 34000 Montpellier - Tél. : 04.67.99.48.28 / fax. : 04.67.99.34.24

- Direction de l'environnement et de l'aménagement des Conseils Généraux.

- Maison Nationale Pêche et Eau, 36 rue St Laurent, 25290 ORNANS - tél. : 03 81 57 14 49

- Conseil supérieur de la Pêche, 134 avenue de Malakoff, 75116 PARIS - tél : 01 45 02 20 20

- Fédérations départementales et associations agréées de pêche et de pisciculture.

- D.D.A., D.D.E., collectivités territoriales


 
PARTENAIRES :