Accueil > Fiches métiers > Tous les métiers >

Fiche du métier : Econome de Flux

Date de dernière modification : 02/09/2009

Domaine : Energie
Mot Clé : Maîtrise de l'énergie
Niveau(x) de formation :



Que fait il ? :

L’économe de flux (ou énergéticien) est un spécialiste de la prévention des gaspillages en matière d’énergie. Il intervient auprès des collectivités locales et des entreprises pour les aider à diminuer leurs consommations d’eau et d’énergie. Il établit des diagnostics et préconise des solutions.
De par son métier c’est un militant de l’environnement. Ce métier récent est à la fois technique et gestionnaire. C’est aussi un communiquant et un pédagogue. Il examine les factures d’énergie et d’eau des installations et confectionne des tableaux de bord pour surveiller leur évolution dans le temps. Il pose des diagnostics sur ces consommations et détecte les inadaptations entre les matériels en fonctionnement et les besoins présents de l’entreprise. Le cas échéant, il préconise des modifications sur les contrats de fourniture d’énergie, par exemple. Il évalue à l’avance l’impact économique, social et environnemental des solutions choisies pour remédier à d’éventuelles surconsommations.
En matière de rejets de déchets ses missions sont identiques : diagnostiquer, évaluer, conseiller, préconiser… Son rôle pédagogique est donc essentiel. L’économe de flux est un informateur sur l’utilisation rationnelle de l’eau et de l’énergie.

Lieu d'activité :

-Collectivités locales
-Etablissements municipaux
-Grandes entreprises grosses consommatrices d’énergie ou d’eau ou productrices d’importantes quantités de déchets industriels
-Hôpitaux
-Distributeurs d’énergie (EDF, GDF…)
-Les offices HLM
-Ecoles.

Salaire :

Un technicien économe de flux, au sortir de sa formation, est embauché avec un salaire brut mensuel d’environ 1 300 €.
S’il est ingénieur débutant, il peut compter sur un salaire brut aux alentours de 1 600 €.

Débouchés :

Bons.

Niveau Requis :

Les formations et les diplômes préparant à ce métier ne sont pas encore très nombreux. Après un bac scientifique ou technologique STI spécialité génie énergétique, on peut citer :
- BTS fluides, énergies, environnements, 1) option génie sanitaire et thermique, 2) ou option génie climatique, 3) ou option maintenance et gestion des systèmes fluidiques et énergétiques,
- BTS métiers de l’eau,
- BTS études et économie de la construction,
- DUT génie thermique et énergie,
- DUT génie industriel et maintenance.

Où s'adresser :

- ADEME Résidence Antalya - 119 avenue Jacques Cartier 34965 MONTPELLIER Cedex 2 Tél : 04 67 99 89 79 / Fax : 04 67 64 30 89 E-mail : ademe.languedoc-roussillon@ademe.fr

- Centres d'Information et d'Orientation

- Services universitaires d'accueil, d'orientation et d'insertion professionnelle.


 
PARTENAIRES : Bridesmaid Dress