Accueil > Fiches métiers > Tous les métiers >


Fiche du métier : Biologiste (recherche fondamentale)

Date de dernière modification : 15/08/2009

Domaine : Prévention et traitement des pollutions et des risques
Mot Clé : Sciences de la vie et de la terre
Niveau(x) de formation : BAC + 2, BAC + 3, BAC + 5



Que fait il ? :

Le biologiste est un scientifique de haut niveau qui étudie le vivant. Aucun biologiste ne domine l'ensemble de ce domaine. De nombreuses spécialisations existent : embryologie, génétique, par exemple, ou encore zoologie ou botanique, à l'intérieur desquelles existent de nouvelles spécialisations. Un biologiste pourra être spécialiste de tel animal ou de tel type de plantes.
















Lieu d'activité :

Hôpitaux, universités, centres de recherche ou encore organismes publics tels que le CNRS, l’Inserm ou l’INRA, ou des instituts privés sont les lieux d’activité privilégiés de ce professionnel. De même que les entreprises et les PME.

Salaire :

Le traitement d’un fonctionnaire, chargé de recherche débutant dans un organisme public est de l’ordre de 1700 €/mois, tandis que celui d’un maître de conférences avoisine les 1880 €/mois.
Dans le secteur privé, le niveau d’embauche est beaucoup plus élevé et se situe autour des 2220 €/mois.

Débouchés :

Très peu nombreux, au CNRS, dans quelques grands organismes nationaux, ou à l'Université comme enseignant-chercheur.

Niveau Requis :

Au niveau technicien, le métier est accessible après une formation diplômante spécialisée de niveau III (BTS analyses biologiques, DUT génie biologique ou génie chimique).
Le recrutement des ingénieurs concerne les titulaires d’un Master Recherche, doctorat ou d’un diplôme d’ingénieur en biologie.

Où s'adresser :

- Services universitaires d'accueil, d'orientation et d'insertion professionnelle

- Centres d'Information et d'Orientation (CIO)







 
PARTENAIRES :