Accueil > Fiches métiers > Tous les métiers >


Fiche du métier : Botaniste

Date de dernière modification : 23/08/2009

Domaine : Protection de la nature et gestion des ressources naturelles
Mot Clé : Sciences de la vie et de la terre
Niveau(x) de formation : BAC + 5



Que fait il ? :

Ce spécialiste de biologie végétale étudie les plantes à l'aide de toutes les techniques d'investigation classiques et modernes (analyses morphologiques, anatomiques, phytochimiques, cytogénétique, études de la biologie de la reproduction). Il peut réaliser l'inventaire des flores d'un milieu donné, étudier l'interaction des végétaux avec leur milieu ambiant, l'évolution des espèces, etc. Il se spécialise par exemple dans'étude des fougères, des champignons, des mousses, des algues, etc.












Lieu d'activité :

-Universités
-Centres de Recherche (CNRS, INRA...)
-Muséum national d’histoire naturelle
-l'Institut de recherche pour le développement (IRD)
-l’Institut français de recherche pour le développement en coopération (l’Orstom)
-les instituts d'agronomie ….

Dans le privé, ce sont surtout les laboratoires pharmaceutiques qui proposent de rares emplois. À signaler, quelques postes dans les grands établissements horticoles (Delbard, Truffaut...).

Salaire :

Le salaire d'un chargé de recherche dépasse les 2100 € /mois.
Pour un professeur d'université, cela peut dépasser les 2500 € /mois.

Débouchés :

Peu nombreux. Quelques postes par an au CNRS, à l'Institut national de recherche agronomique ou dans d'autres grands organismes nationaux (Muséum d'histoire naturelle). L'Université offre des possibilités de carrière d'enseignant-chercheur.

Particularités :

Contrairement aux idées de certains le botaniste ne passe pas tout son temps sur le terrain mais consacre une forte partie de son temps au travail en laboratoire. Ces activités de recherche sont souvent couplées à des activités d'enseignement

Niveau Requis :

Pour devenir botaniste, il faut suivre un cursus universitaire jusqu'au Doctorat (Bac +8). Il n'existe pas de diplôme spécifique en botanique, mais certains diplômes à Bac +5, comme les Masters Pro (Masters P), ou les Masters Recherche (Master R), sont spécialisés en biologie végétale.

Par exemple, les Masters R:
-Sciences et Technologies, mention Sciences agronomiques et agro-alimentaires, spécialité sciences et production végétale
-Sciences et Technologies, mention biologie, spécialité génétique, adaptation et productions végétales.
Les Masters P:
-Sciences et technologies, mention biologie intégrative et physiologie, spécialité sciences du végétal.

Où s'adresser :

- Services universitaires d'accueil, d'orientation et d'insertion professionnelle

- Centres d'Information et d'Orientation (CIO)







- Muséum national d'histoire naturelle, 75231, Paris - Tel :01 40 79 30 00

Site web : http://www.mnhn.fr

 

- Société botanique de France, 75005, Paris

Site web : http://www.bium.univ-paris5.fr/sbf

- Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire, 75302, Paris, Tel - 01 42 19 20 21


Site web : http://www.developpement-durable.gouv.fr


 

- Institut français de l'environnement, 45058, Orléans - Tel: 02 38 79 78 78


 
PARTENAIRES :