BP JEPSEEDD

Pour quel métier ?

Ce Brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport, forme des animateurs spécialisés dans l’Education à l’Environnement vers un Développement Durable. Il met en place des animations, gère le partenariat avec les commanditaires et assure l’ingénierie pédagogique des projets, qu’il régule et évalue. Il n’intervient plus simplement dans le cadre des écoles ou des centres de loisirs, mais intervient aussi pour sensibiliser le grand public ou des publics spécifiques, et les accompagner dans le changement des comportements sur le chemin de la transition écologique.  Certaines options permettent de se former dans des activités sportives (randonnée à pied, en vélo, canoë, au kayak, nage en eau-vive, descente de canyon, escalade).

Cette formation vise à 4 grandes compétences :

  • Encadrer dans tout lieu et toute structure en prenant en compte tous les publics
  • Mettre en œuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure
  • Conduire une action d’animation dans le champ de l’EEDD
  • Mobiliser les démarches d’éducation populaire pour mettre en œuvre des activités d’animation dans le champ de l’EEDD

Conditions d’accès :

Le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport ( BPJEPS) est un diplôme d’État de niveau IV (bac)

Il n’y a pas de niveau scolaire formel nécessaire, mais un examen de la motivation par l’Organisme de formation et des exigences préalables de jeunesse et sport :

  • Posséder une expérience de 200h minimum dans l’animation ou posséder un titre ou diplôme de dispense
  • Être titulaire d’un titre ou diplôme de secourisme
  • Satisfaire aux épreuves de sélection

Structures employeuses :

Le détenteur du BPJEPS pourra être amené à travailler dans différentes structures comme :

  • Les structures touristiques et de pleine nature : accueillant tout public et notamment des classes.
  • Les collectivités et communes : accueils de loisirs, séjours vacances, centres sociaux.
  • Les associations d’éducation populaire : MJC, Francas, UFCV…
  • Et dans une moindre mesure, selon les profils des personnes, les associations spécialisées en éducation à l’environnement, les associations de gestion et de protection de la nature.

Quelques Organismes de formations en Occitanie : 

Précisions :

La formation alterne des temps en centre de formation et en structure de terrain. La formation peut être suivie avec un statut d’alternant.