BTS GPN

Brevet de Tecnicien Supérieur Agricole – Gestion et Protection de la Nature

Pour quels métiers ? 

Technicien de terrain, le gestionnaire d’espaces naturels participe à des projets de préservation ou de restauration des richesses écologiques, tout en sensibilisant le public et en développant l’économie locale. Généralement polyvalent, il cumule un grand nombre de tâches et de rôles.

Le technicien supérieur agricole en gestion et protection de la nature peut travailler dans l’animation nature ou dans la gestion des espaces naturels. Sur le terrain, les deux métiers sont rarement séparés.
Il sensibilise le public à la nature et à l’environnement, en accompagnant par exemple des classes découvertes. Sa culture naturaliste, sa connaissance des outils de communication lui permettent de gérer et de promouvoir des activités natures. Il peut aussi inventorier le patrimoine naturel et proposer des solutions d’aménagement et de gestion des espaces. Pour cela, il s’appuie sur ses connaissances en agronomie, sylviculture, aquaculture, cynégétique, paysage…

Conditions d’accès :

Pour accéder au BTSA Gestion et protection de la nature (GPN), il faut être titulaire d’un baccalauréat.  Les étudiants issus du Bac pro Gestion des milieux naturels et de la faune et du bac STAV sont appréciés car ils ont déjà une formation de base dans le domaine de l’environnement.

Structures employeuses :

Ses employeurs sont le plus souvent les syndicats d’initiative, les organismes de vacances et de loisirs, des associations, les administrations territoriales, les parcs naturels, les services extérieurs des ministères ou les organismes de développement